5 janvier 2014

Tunisie : pas de loi islamique dans la Constitution

L’Assemblée Constituante tunisienne a pour mission de rédiger la constitution du pays après la révolution de jasmin du printemps 2011. Elle a adopté son premier article, qui précise que le Coran ne servira pas de base aux lois.

« La Tunisie est un Etat libre, indépendant et souverain. L’islam est sa religion, l’arabe est sa langue et la République est son régime. Il n’est pas possible d’amender cet article », ainsi début donc la nouvelle Constitution tunisienne. Le parti Ennahda, contesté à travers le monde pour ses positions prétendument extrêmes, a soutenu le texte adopté.

Rappelons que la Tunisie fut le premier pays du Maghreb a entrer dans la révolution dite « de jasmin » entre décembre 2010 et janvier 2011. Cette révolution pacifique a entraîné le départ du président Ben Ali, et a provoqué une réaction en chaîne dans le monde arabe. Les Tunisiens préfèrent parler de « révolution de la dignité« .



Cet article a été lu 1 493 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Dimanche 5 janvier 2014 à 15 h 47 min et est enregistré sous Actualites, Coran, Voyages, cultures. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur