17 février 2008

ENCADREMENT DES MOSQUÉES EN FRANCE.

Près de 29 imams et deux mourchidates se dirigeront aujourd’hui vers la France. C’est ce qu’a annoncé, hier, Bouabdellah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, en marge de la réunion organisée avant ce départ.
Cette initiative entre dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord signé entre le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs et l’Association de la mosquée de Paris, portant désignation d’imams pour l’encadrement des mosquées en France.
Désignés pour une durée de quatre ans, ces imams devront prêcher «les valeurs de l’Islam et la cohabitation avec l’Autre» en direction de la communauté algérienne établie en France, notamment les jeunes qui ont besoin plus que les autres de rester «attachés» à leur religion et à leur patrie, a souligné M.Bouabdellah.
Le ministre a appelé à valoriser les valeurs de l’Islam en se rapprochant des enfants des immigrés. Le but est de leur inculquer le sens de la citoyenneté et de la loyauté envers la patrie. Dans cette optique, le ministre a souligné que le patriotisme et l’Islam «sont indissociables et qu’un bon musulman doit être loyal à sa patrie».
M.Ghlamallah a rappelé aux imams leur devoir de respecter les lois de l’Etat hôte. «Vous êtes chargés de la prédication et non de mener une guerre. Il faut privilégier le dialogue qui est la meilleure manière avec l’Autre», a-t-il dit dans un sermon aux imams.
Concernant le rôle important assigné à ces imams en France, le ministre a estimé que «la mission ne doit pas uniquement se limiter à assurer l’imamat, mais aussi à instruire les jeunes musulmans en France».
Par ailleurs, M.Ghlamallah a exhorté les imams à intensifier leurs activités religieuses et sociales à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée, pour être au service de la communauté musulmane en France.
Lors de cette rencontre, M.Ghlamallah a annoncé qu’un autre groupe composé d’une vingtaine d’imams devra se rendre en France durant cette année.
Les imams envoyés en France ont été sélectionnés au niveau de leurs wilayas respectives, sur la base de critères précis, a-t-il ajouté.

Source: http://www.lexpressiondz.com/article/2/2008-02-17/50007.html

Cet article a été lu 1 770 fois

posté dans Actualites | 0 Commentaires

12 février 2008

Nouveau restaurant sur www.paris-hallal.com : « Restaurant des Maraichers »

Restaurant des Maraichers

Adresse : 64 rue des pyrénéés 75020 Paris

Tel : 0143569049
Spécialité : Grill

Voir la fiche detaillé de ce restaurant

Cet article a été lu 1 701 fois

posté dans Restaurants | 0 Commentaires

8 février 2008

Hadj La Barbe Episode 7 : La générosité

Hadj La Barbe Episode 7 : La générosité

Cet article a été lu 4 157 fois

posté dans hadj la barbe | 8 Commentaires

6 février 2008

Janvier 2008 : Les restos les plus consultés sur www.paris-hallal.com

Les 10 restaurants les plus consultés sur Paris-hallal.com pour le mois de janvier 2008 sont (dans l’ordre du plus consulté au moins consulté) :

- Les enfants terribles
- Bollywood Canteen
- Le Darkoum
- Cap d’Eau
- L’Alambra
- L’alchimiste
- Le Garden
- Le Paradise Sushi
- Le Napoli
- Apollo Pizza

Les changements :
La plus forte progression :
- Le Darkoum

Entrées dans le classement :
- Le Paradise Sushi
- Apollo Pizza

Sortie du classement :
- Le Oulala
- Le Rayan

Ce mois ci encore nous souhaitons vous remercier de vos commentaires et visites. Le site est toujours plus consulté et connu.
N’oubliez pas qu’une version wap est également disponible pour accès via vos téléphones portables

Cet article a été lu 2 133 fois

posté dans Actualites | 0 Commentaires

3 février 2008

Nouveau restaurant sur www.paris-hallal.com : « mak d’hal »

mak d’hal

Adresse : 13, boulevard carnot 93200 saint-denis

Tel : 0142434427
Spécialité : Fast food

restaurant de 400 m² avec la plus grande aire de jeux en centre ville d’ile de france. menu a partir de 3euros 95 jusqu’a 7 euros 20. Surprise dans les menus enfants. restaurant très propre avec une mosqué pas très loin et de nombreux commerces…

Voir la fiche detaillé de ce restaurant

Cet article a été lu 3 795 fois

posté dans Restaurants | 2 Commentaires

1 février 2008

Hadj La Barbe Episode 6 : Le travail

Hadj La Barbe Episode 6 : Le travail

Cet article a été lu 3 275 fois

posté dans hadj la barbe | 1 Commentaire

1 février 2008

Sénégal: Un colloque sur l’islam en Afrique noire s’ouvre à Dakar

Un colloque international sur l’islam dans les sociétés d’Afrique subsaharienne se tiendra du lundi au mardi prochain à Dakar, la capitale du Sénégal, a appris la PANA jeudi auprès des organisateurs.

La rencontre est organisée dans la perspective du sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), prévue les 13 et 14 mars à Dakar.

Le colloque, qui a pour thème «L’islam dans les sociétés de l’Afrique subsaharienne : défis et réponses», va regrouper des délégués d’une dizaine de pays africains, indiquent les organisateurs.

La chargée de programmes à la Fondation Konrad Adenauer au Sénégal, initiatrice du colloque, Mme Ute Gierczynski-Bocandé, a estimé que l’islam pratiquée dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest est mal connu dans beaucoup de parties du monde.

« Il a ses particularités et ses spécificités. Il a surtout énormément de richesses à apporter au patrimoine religieux mondial », a ajouté Mme Bocandé, soulignant que depuis le 11 septembre 2001, « l’image de l’islam a été ternie, surtout en Europe et aux Etats-Unis ».

Elle a indiqué que l’objectif principal du colloque est de permettre aux différents experts, islamologues, historiens, leaders politiques et religieux, d’échanger sur les réponses que l’islam peut apporter face aux questions brûlantes d’actualité telles que les systèmes de gouvernement, la démocratie, la sécularisation, la question du genre, l’économie, les droits de l’homme et la paix.

« Il est temps que les chercheurs se penchent sur cette question», a déclaré pour sa part Abdoul Aziz Kébé, un islamologue et enseignant à l’université de Dakar.

« Il y a un défi que les pays musulmans d’Afrique subsaharienne qui ont un islam tolérant qui cohabite paisiblement avec les autres religions et les valeurs traditionnelles africaines doivent répondre dans un contexte marqué par la montée de l’islam radical», a-t-il ajouté.

source : afriqueenligne.fr

Cet article a été lu 3 135 fois

posté dans Actualites | 0 Commentaires

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur