24 juillet 2010

Certification hallal : comment s’y retrouver

posté dans Actualites |

A l’heure où les procédures de certification des produits hallal font l’objet de désaccord dans toute l’Europe, il était temps qu’un organisme se pose la question pour tous de savoir reconnaître les certificats fiables et ceux qui ne le sont pas. Réaliser un état des lieux de la certification hallal, c’est donc ce que s’est proposé de faire l’association Asidcom.

L’Association de Sensibilisation, d’Information et de Défense des Consommateurs Musulmans (ASIDCOM) a ainsi enquêté auprès d’un très grand nombre d’organisme se prétendant acteurs du marche hallal et délivrant des certificats de conformité à la charyia. Il faut noter dans un premier temps que seulement 6 acteurs du marché ont répondu au questionnaire : pour tous les autres qui semblent bien se moquer de fiabilité, il aura fallu avoir recours à une enquête sur internet.

Parmi les critères définissant la fiabilité de l’organisme certifiant, il y a la facilité d’accès pour le consommateur à la charte hallal établie par l’organisme (est-ce transparent et ouvert, ou bien obscur pour cacher quelque chose ?), les procédés d’abattage vérifiés et acceptés par l’organisme,  et le nombre de contrôleurs salariés. Enfin, une liste des contacts permettant aux consommateurs musulmans d’interroger les organismes a été recherchée.

Au final,  l’ASIDCOM dresse une liste très complète et très sûre dans laquelle chacun puisera les contacts utiles et fiables. L’association rappelle en outre qu’il est fortement conseillé de ne pas consommer de produits auto-certifiés, les moins garantis de respect de la charte hallal.

Vous pouvez télécharger le document en cliquant ici.

certification hallal

Cet article a été lu 5 170 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Samedi 24 juillet 2010 à 11 h 52 min et est enregistré sous Actualites. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Il y a actuellement 3 commentaires à “Certification hallal : comment s’y retrouver”

Pourquoi ne pas laisser un commentaire pour nous dire ce que vous pensez de ce billet.

  1. 1 Le 17 août 2010 15 h 04 min, Sandra a dit:

    Je crois qu’il y a un us et un abus du terme Halal car par fois on trouve des oeufs halal, de la pâte feuilleté halal, de bonbons halal… dans ces cas las je pense qu’il faut mieux juste dire sans alcohol, sans gélatine, sans grasse animal, etc… car parfois ça agasse de voir halal comme s’il s’agit d’une marque!! et les gens il faut qu’ils sachent faire la parte de choses, même parfois dit halal une soupe faite à Maroque ou il n’y a même pas de la grasse animale ou autre chose ilicite… alors pour quoi la signales halal? En autre aussi je pene que la gélatine issu de pays musulman est licite car halal, il faut faire bien comprendre ces choses là au gens car maintenant il y a aussi une stigmatisation de la gélatine issu du halal!!!!
    peut-être je me trompe en dissant ça mais il existe une abus du mot halal…

  2. 2 Le 28 novembre 2011 17 h 19 min, kergasna a dit:

    Bonjour ,nous avons consus un fromage basque au lait cru de brebis sans présure animal et nous aimerions le commercialiser au pret de la communautée musulmane ,il est fait a partir de présure végétale et est délicieux car traditionnel et naturel « les brebis sont en montagne , l’usine de transformation est de taille moyenne et trés moderne!toute les analyses y sont pratiquées.
    les boudistes et végétariens nous en achetent déja !
    nous aimerions etre certifier hallal pour etre proposé au particulier et au restaurants ! merci de votre réponse !

  3. 3 Le 28 novembre 2011 17 h 20 min, kergasna a dit:

    kergasna@orange.fr

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur