20 avril 2012

Une Israélienne convertie à l’Islam et née à Auschwitz

posté dans Actualites, Histoire |

Lisez la bouleversante histoire de Leïla dans le Figaro : cette femme juive, convertie à l’Islam dans sa prime jeunesse, a longtemps caché à sa famille le secret de sa naissance. Et pour cause : Leïla est née dans le camp de déportés d’Auschwitz. Un secret dont elle s’est libéré à 70 ans, à l’occasion de la commémoration de la Shoah.

Recueillie immédiatement à sa naissance par un médecin du camp, qui a également pris les parents du bébé sous sa protection, Leïla, née avec le prénom d’Helen, est retournée avec sa famille en Israël à la libération. A 15 ans, elle tombe amoureuse d’un jeune Arabe israélien, et tous deux partent vivre ensemble. Ce n’est qu’à la naissance de sa fille que Leïla, sur les conseils de sa mère, se convertit à l’Islam pour éviter à l’enfant d’effectuer un service militaire contraignant. Mais le véritable secret de ses origines, Leïla le cachera pendant 52 ans à ses 8 enfants et à ses 31 petits-enfants.

En ces temps amers de bassesse électorale, d’obscurantisme politique et d’actualité sans recul, il est bon de se ressourcer à l’eau d’une vie dense, riche en leçons sur la douleur et le courage.



Cet article a été lu 2 866 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Vendredi 20 avril 2012 à 10 h 36 min et est enregistré sous Actualites, Histoire. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur