6 janvier 2015

At hom&s: le burger du Far-west

 

At hom&s restaurant
 

Je ne sais pour vous mais le vendredi soir, après le boulot, on a envie de se faire du bien au moral. La semaine a été dure et éprouvante et on a besoin de se faire plaisir avec une sortie au resto entre ami(e)s ou en famille par exemple. Vendredi dernier, le temps humide et froid était propice à la dégustation d’un bon burger bien goûtu et bien costaud, histoire de bien commencer le weekend. Nous avons donc jeté notre dévolu sur le restaurant de burgers At Hom&s à Saint-Denis (93).

Ce qui frappe en premier lieu lorsque l’on franchi l’entrée du At Hom&s (prononcer At Homes en américain), c’est sa déco rétro hyper réussie qui ne laisse personne indifférent. Nous n’ étions d’ailleurs pas les seuls à avoir dégainer nos smartphones pour prendre des photos. Briques rouges, ardoises, gobelets en inox, fauteuils en cuir patiné, sièges en métal ou en cuir de vache tendu, caisses en bois style palette en guise de comptoir, fusil et crâne de buffle accrochés au mûr, balance Roberval, bibelots et autres objets dignes d’un décor de western. On s’y croirait ! On en vient presque à se demander si John Wayne ne va pas finir par débouler dans le resto avec son cheval. Même le film projeté sur l’écran au dessus du comptoir est en phase avec l’esprit du lieu: le bon vieux western-spaghetti des années 70 « On l’appelle Trinita » avec Terence Hill et Bud Spencer…

 

At hom&s
 

Le menu se présente sous forme d’ardoise. Les prix sont très corrects. Notre choix se porte sur un Big Menu à 16€ avec burger, frites, boisson et dessert ou café. Pour le burger nous en choisissons un au nom évocateur et la composition alléchante « Le Confiseur » : viande de veau, tomate séchée, fromage AOP, figues ou pommes fraîches selon la saison, chutney d’oignons, menthe émincée et cannelle. On en salive d’avance. Point qui a son importance: les fruits et légumes sont bio, les pains faits-maison et les viandes contrôlées et certifiées par Achahada

Le burger arrive rapidement, fièrement posé sur son plateau de bois et accompagné de frites maison. Il est beau avec son bun généreux, son fromage coulant qui recouvre entièrement la viande et ses couleurs appétissantes. On a faim ! On attaque sans plus attendre. Dès la première bouchée, c’est une explosion de saveurs. Tous les ingrédients se marient à merveille. Le sucré des pommes et du chutney d’oignon mariés à la cannelle et à la menthe émincée rehaussent admirablement la viande tendre et fondante. Les frites quant à elles sont bien moelleuses. Personnellement, je les préfère un peu plus salées et croustillantes mais elles restent de bonne facture.

Confiseur burger
 

Ce qui ressort de ce burger et ce dont on se souvient encore plusieurs jours après, c’est véritablement le petit goût sucré, mariage de la pomme avec le chutney d’oignon et la pointe de cannelle. Une vrai belle réussite ma shaa-Llah. On en redemande !

Durant le repas, j’ai pu discuter avec quelques frères installés sur les tables voisines et tous étaient unanimes sur le goût et la qualité des burgers ainsi que sur l’originalité du décor.

Une expérience burgeristique que nous vous invitons à vivre ou à revivre in shaa-Llah.

 Fiche détaillée du restaurant

Cet article a été lu 3 724 fois
Ce billet à été posté par "Abou Maïssane" le Mardi 6 janvier 2015 à 19 h 57 min et est enregistré sous Nos expériences culinaires. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur