30 avril 2015

Non, il n’y aura pas de sex-shop halal à La Mecque !

posté dans L'actu du halal |

 

L’entrepreneur néerlando-marocain, Abdelaziz Aouragh, propriétaire de la marque El Asira, a démenti les rumeurs selon lesquelles il envisagerait d’ouvrir un « sex-shop halal » à La Mecque.

 

boutique el asira
 Photo: copie écran du site El Asira

Depuis le 20 avril, la nouvelle d’une probable prochaine ouverture d’un sex-shop halal dans la ville sainte de La Mecque avait enflammé la toile. Le choix du terme volontairement suggestif laissant libre cours aux imaginations les plus fertiles. Si certains accueillaient la nouvelle avec « enthousiasme » y voyant une « ouverture » et un « assouplissement du conservatisme » de la part des autorités du Royaume, d’autres au contraire, y voyaient  une forme de régression et une atteinte aux bonnes mœurs islamiques y allant de leurs petits commentaires sarcastiques à l’encontre des dirigeants du pays et de ses personnalités religieuses sans chercher à démêler le vrai du faux.

Il semblerait en effet que certains médias – médias musulmans y compris - semblent avoir une certaine propension à relayer de fausses informations sans en vérifier l’authenticité dès lorsqu’il s’agit de jeter du discrédit sur l’Islam en général et l’Arabie Saoudite en particulier. À l’instar de la pseudo fatwa délivrée par le Mufti d’Arabie Saoudite Shaykh ’Abdel ‘Aziz Al Sheikh autorisant l’homme à manger la chair de son épouse en cas de nécessité et qui s’était avérée n’être finalement qu’un énorme fake. Allah nous a interdit de consommer la chair du porc et de l’âne mais pas celle d’un être humain ? Étrange, vous ne trouvez pas ? Et pourtant, l’énormité et l’incohérence du propos n’avaient pas suffi à éveiller la méfiance et à interpeller les consciences, pas même celles des musulmans eux-même, qui s’étaient livrés sans vergogne à un véritable Mufti Bashing sur les réseaux sociaux. Ignorance, quand tu nous tiens… Enfin, passons.

L’histoire semble donc se répéter avec l’affaire du pseudo sex-shop de La Mecque. Pourtant, il suffisait de se rendre sur le compte Twitter de Abdelaziz Aouragh pour voir que ce dernier avait démenti l’information dès le jeudi 23 avril en reprenant le tweet  du Daily Dot suivi du hashtag #nottrue (pas vrai)

 

 

Démenti repris et confirmé dès le lendemain, vendredi 24 avril, sur le portail d’information marocain Morocco World News : « Le Businessman néerlando-marocain affirme ne pas vouloir ouvrir de Sex Shop Halal à La Mecque. »

 

 

Dans une interview accordée à France 24, l’entrepreneur revient sur cette invraisemblable histoire et sur le buzz finalement plutôt positif pour sa marque qui s’est ensuivi:

« C’est incroyable comme cette fausse information est devenue virale ! Le monde entier en a parlé, de l’Australie au Brésil, mais peu de médias ont essayé de me contacter pour vérifier cette nouvelle. Le terme « sex-shop halal « a été repris partout, mais ce n’est pas correct, un sex-shop ne peut pas être halal. Je suis musulman et je ne veux en aucun cas offenser les gens. »

Et d’ajouter:

« J’ai été à La Mecque de nombreuses fois, mais je n’ai jamais proposé aux autorités saoudiennes d’installer ma marque là-bas, c’est une fiction. Toutefois, je pense qu’ils sont ouverts à mon concept, car il y a quelques années, une chaîne d’hypermarchés saoudienne m’avait proposé de vendre mes produits. En tout cas, le bruit qu’il y a eu autour de cette fausse information a été très positif pour mes affaires. Nous avons reçu des demandes d’approvisionnement de la part de magasins aux Maldives, en Malaisie, au Bahreïn, en Tunisie… Les mauvaises intentions de certains médias ont fait le bonheur de mon entreprise ! (rires) »

Tout est dit. L’affaire semble donc close, vous pouvez passer à autre chose…

 

Cet article a été lu 1 669 fois
Ce billet à été posté par "Abou Maïssane" le Jeudi 30 avril 2015 à 14 h 27 min et est enregistré sous L'actu du halal. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur