13 juillet 2015

Fin du Ramadan : n’oubliez pas zakat al-fitr

posté dans ramadan |

 

Le mois de Ramadan touche à sa fin. Nous saurons jeudi soir, après observation ou non du hilal - croissant de lune qui annonce le début du mois de chawwal - si l’Aïd al-fitr (fête de la rupture du jeûne) aura lieu vendredi ou bien samedi. À cette occasion, il incombe à chaque musulman ayant la capacité de le faire, de s’acquitter le la zakat al-fitr ou aumône purificatrice de la rupture du jeûne. 

Une aumône purificatrice

D’après ’Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) « Le Messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a imposé l’Aumône de la rupture du jeûne, car elle purifie le jeûneur des paroles futiles et indécentes, de même qu’elle est une nourriture pour les pauvres. Celui qui l’accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée, quant à celui qui la donne après la prière, elle ne sera qu’une aumône ordinaire »[Hadith rapporté par Ibn Majah et Abou Daoud].

Zakat al-fitr est obligatoire pour toute personne qui a de quoi manger pour un jour et une nuit et qui possède un surplus de nourriture. Elle doit être payée au nom de toute personne à sa charge : femme, enfants etc.

Comment et à qui la donner ?

Elle doit être donnée aux pauvres et aux nécessiteux, conformément au hadith cité plus haut « …et elle est aussi une nourriture pour les pauvres… » et ceci afin qu’ils puissent eux aussi avoir de quoi se nourrir et fêter dignement la fin du Ramadan.

Si certains juristes considèrent que zakat al-fitr peut être donnée en argent, il est cependant préférable de la donner sous forme de denrées alimentaires conformément aux prescriptions de notre Prophète (Salla Allahu alayhi wa salam) et ceci afin de perpétuer et remettre au goût du jour une Sunna authentique (tradition prophétique). Les hadiths attestant de cette pratique sont nombreux :

« Le Messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a rendu obligatoire l’aumône de la rupture du jeûne en versant un saa’ de dattes ou un saa’ d’orge, à chaque esclave ou personne libre, mâle ou femelle, petit et grand parmi les musulmans. Puis il a ordonné qu’elle soit remise avant que les gens ne se rendent à la prière (de l’Aïd) » [Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Daoud, Nassaï et Ibn Majah].

« Du temps du Prophète (Paix et bénédictions sur lui) nous versions la zakat al-fitr  avec 1 saa’ de nourriture, ou bien 1 saa’ d’orge, ou 1 saa’ de dattes, ou 1 saa’ de fromage séché, ou 1 saa’ de raisins secs » [Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Daoud, Ibn Majah et Nassaï].

Ourwa Ibn-Zoubayr a dit : «Asma, fille d’Abou-Bakr as-Siddiq, versait à l’époque du prophète (Salla Allahu alayhi wa salam) pour sa famille, le libre et l’esclave deux « moud » de farine de blé ou un « saa’ » de dattes » [Hadith rapporté par l’imam Tahawy].

Voici donc la liste (non exhaustive) et le poids des ingrédients que vous pouvez offrir en aumône. Si vous ne connaissez pas de personnes dans le besoin à qui vous pouvez la donner, certaines associations ou mosquées se chargent de la collecte de la zakat sous forme de nourriture, c’est le cas notamment des mosquées d’Ecquevilly (78), du Bourget (93), de Pontault-Combault (77) ou encore de l’école Hanned à Argenteuil (95).

 

LISTE DES ALIMENTS ZAKAT-AL-FITR

 

Quand la donner ?

Elle doit obligatoirement être versée avant la prière de l’Aïd, soit le jour de l’Aïd même, entre la prière de l’aube (Sobh) et avant l’accomplissement de la prière, soit 1 ou 2 jours avant. Elle ne doit en aucun cas être acquittée après la prière ou alors elle sera considérée comme une simple aumône.

 

Source : zakatalfitr.com

 

Cet article a été lu 2 356 fois
Ce billet à été posté par "Abou Maïssane" le Lundi 13 juillet 2015 à 16 h 43 min et est enregistré sous ramadan. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur