4 avril 2016

Allemagne : #Halalchallenge ou l’islamophobie sous couvert de droits des animaux

posté dans L'actu du halal |

 

En Allemagne, des internautes utilisent les médias sociaux pour poster des vidéos provocatrices pour protester contre l’apparition de la viande halal dans les supermarchés du pays. Si les protagonistes y voient un acte de désobéissance civile, d’autres y voient une campagne purement et simplement islamophobe.

 

halal challenge islamophobie allemagne
 

« Le Défi Halal national a commencé » a récemment annoncé une page Facebook identitaire en Allemagne.

Et en quoi consiste ce défi ? « Filmez-vous en train de mettre de la viande de porc au rayon halal des supermarchés, puis postez ensuite la vidéo sur Facebook, Twitter, Instagram ou Youtube en mentionnant le hashtag #halalcounter et invitez vos amis à faire de même » peut-on lire sur la page. Ce n’est pas plus intelligent que ça.

Bien que les règles qui régissent le halal soient assez semblables à celles du casher, c’est bien d’actes de provocations à l’égard des musulmans uniquement dont il est question, ni plus ni moins. Et même si les organisateurs s’en défendent arguant qu’il s’agit avant tout de défendre la cause animale, on constate que beaucoup de sympathisants ne sont pas connus pour leur activisme en faveur des droits des animaux, mais plutôt pour leur militantisme de droite. Pour preuve, l’une des premières personnes a avoir soutenu le défi, Melanie Dittmer, n’est autre que l’initiatrice du mouvement islamophobe Bogida de Bonn. Une autre personne a avoir fait la promotion du défi sur sa page Facebook a été Dominik Roeseler, porte-parole du parti xénophobe et islamophobe PEGIDA et co-fondateur du mouvement « Hooligans contre Salafistes ». Très vite, les premières vidéos ont été postées. Sur Twitter, le hashtag est devenu Trending Topic en Allemagne et la page Facebook compte près de 4000 fans.

Des groupes qui s’opposent à l’immigration musulmane et / ou au halal ont attaqué les pages Facebook de certains supermarchés qui ont un rayon halal tels que Rewe et Edeka. Face à ses attaques, les entreprises ont dû réagir défensivement. Edeka, par exemple, a annoncé que seuls « quelques vendeurs indépendants » avaient choisi de vendre de la viande halal. En outre, la chaîne de magasins a aussi jugé bon d’expliquer qu’aucun des produits vendus ne provenaient d’animaux abattus sans étourdissement préalable.
La chaîne de supermarchés Spar en Autriche a quant à elle, préféré retirer les produits halal de ses rayons, après qu’un magasin de Vienne, qui avait voulu faire un test en proposant de la viande halal à ses clients, ait été accusé de soutenir la cruauté envers les animaux. Là encore, les commentaires des internautes ont été bien plus souvent islamophobes que compatissants envers les animaux. L’enseigne avait précisé que l’abattage des animaux avait toujours eu lieu selon les directives autrichiennes, avec étourdissement préalable.

En Allemagne, seuls quelques magasins des enseignes traditionnelles vendent des produits halal. Et c’est bien souvent par souci économique. Plus de 4 millions de musulmans dépensent chaque année jusqu’à 5 milliards d’euros (5,7 milliards de dollars) pour la nourriture.

Source  Traduction et adaptation : Paris-Halal

 

Cet article a été lu 979 fois
Ce billet à été posté par "Abou Maïssane" le Lundi 4 avril 2016 à 18 h 10 min et est enregistré sous L'actu du halal. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur